mardi 27 octobre 2009

Dia de los Muertos - Spécial Toussaint

Asi es como celebramos el Dia de Muertos en Oaxaca...
This is how we celebrate "The Day of the Dead" in Oaxaca"...



The Day of the Dead, November 2, is a national holiday in Mexico and is promoted widely as an effort to preserve indigenous traditions as well as to encourage tourism. Día de los Muertos is also widely observed and celebrated throughout the United States. Nowhere, however, in Mexico or in the United States, is the celebration more important, more authentic, more meaningful and moving, and more colorful than in Oaxaca. The many years of experience of Tierra del Sol in Oaxaca gives you a unique opportunity to share every aspect of the Día de los Muertos with the marvelous people of Oaxaca and learn why it is a celebration of life as well as a recognition and honoring of the dead.

The Day of the Dead or Día de los Muertos is not only one of the most important celebrations in Oaxaca, it is also one of the most visited by tourists and others who want to see the "quaint" and "picturesque" practices associated with this observance. The idea of passing the night in the cemetery with music, food and gaiety strikes them as strange, as does the emphasis on all aspects of death, skeletons as decoration, special altars honoring the deceased, the poetry and pageantry.

Dias de Muertos
La celebración de los Días de Muertos en Oaxaca es una ceremonia popular que invoca a los espíritus de los ancestros para invitarlos a "convivir" en el mundo terrenal, por lo que se procura agasajarlos en la forma más atenta. Su visita entre nosotros obedece a un permiso obtenido desde el más allá para que las ánimas de los difuntos puedan visitar a sus parientes. Los muertos retornan a su hogar por que son atraídos por sus antiguas pertenencias o por el amor de sus deudos.

Es posible asegurar que ninguna población de México permanece indiferente a tan arraigada tradición que de alguna forma fortalece los vínculos familiares evocando la memoria de los seres queridos.

Existen vestigios de las representaciones de la muerte llevados al cabo por las diversas culturas que florecieron antes de la llegada de los españoles. Dichas culturas sostenían que con los vientos fríos del norte, llegaban los espíritus de sus muertos a visitarlos y para recibirlos organizaban fiestas en su honor.

Desde la evangelización de Oaxaca llevada al cabo por los Dominicos Fray Gonzalo Lucero y Fray Bernardino de Minaya, a la cabeza de un sinnúmero de misioneros civilizadores; se implementaron las fechas para celebrar a los Fieles Difuntos, tomándose como resultado del culto a los muertos que ya tenían los pueblos aborígenes y las preces de la Iglesia por los antepasados.

En la actualidad la celebración de Muertos se inicia a mediados del mes de octubre con la adquisición de los productos que habrán de colocarse como ofrenda en un altar. Desde muy temprano, los mercados se instalan y se visten de olores y colores característicos, entonces comienza la concurrencia de deudos.

Puede encontrarse entre los productos característicos de la temporada: el mole negro, los dulces oaxaqueños, entre los que no puede faltar la calabaza en conserva, las manzanitas de tejocote y el nicuatole, acompañados por el chocolate y el pan de muerto. Todo esto y las frutas de la estación son elementos que se utilizan para adornar los Altares de Muertos y para rodear las ofrendas que se colocan en honor a aquellos que han partido ya de este mundo.

El primero de noviembre es día de "llevar los muertos", la costumbre consiste en obsequiar a parientes y amistades de la familia una dotada muestra de las viandas que integran la ofrenda de muertos. La entrega se hace casa por casa. Este día se venera a los "angelitos", es decir a los parientes que murieron siendo niños. El día dos de noviembre se venera a los finados adultos.

Todos los Santos y los Fieles Difuntos son ocasiones para que nuestro pueblo ejerza sus ancestrales costumbres. Algunos, orando por sus familiares pasados, otros yendo a los cementerios para adornar las sepulturas que permanecen en los panteones, elaborando así los ALTARES DE MUERTOS.

Gran parte de la preparación de estas fiestas se ve reflejada en la construcción de los Altares de Muertos, ofrenda que se hace para honrar a los familiares fallecidos, ya que según la creencia popular, ellos vendrán a visitar sus moradas y a sus familias en este día. Los Altares de Muertos, son instalados en las casas de sus familiares o en los mismos panteones sobre las tumbas y la varía de acuerdo a las tradiciones de cada región. Todo lo que el fallecido disfrutó en vida, es recordado al preparar el altar; la ofrenda se coloca el día 31 de octubre por la mañana, y es todo aquello que los deudos vendrán a saborear y disfrutar. 


Araceli Collazo & Paloma Negra Live -
Concierto en Celebración de Día de Muertos/
Concert in Celebration of Day of the Dead
Noviembre 1, 2008/November 1, 2008 - Monterrey, Nuevo León

Músicos en este clip/Musicians in this clip:

Araceli Collazo - Vocals

Dominic Garcia - Musical Director, Cajon Peruano
http://www.myspace.com/dominicgarciam...

Ramses Esquivel - Guitar
http://www.ramses.com.mx/

Saul Escobedo - Camera 1, Post Production and Graphics
http://www.hongofilms.com/

Homero Santos - Camera 2

Mi profundo agradecimiento a nuestro patrocinador, Valle de la Paz y a todos los que hicieron este evento posible. Especialmente al hermoso público durante los tres conciertos.

My profound gratitude to our sponsor, Valle de la Paz, and everyone who made this event possible. Especially to the beautiful crowds during our three concerts.


http://www.palomanegraworld.com/
http://www.valledelapaz.com.mx/
http://www.aracelicollazo.com/

Spécial Toussaint - Dia de los Muertos

Dia de los Muertos en Mexico




Les valeurs françaises selon Eric besson .............



Une autre video plus récente vient  d'être supprimée de YouTube pour "infraction aux conditions d'utilisation" probablement victime de son succès dans les spéciales dédicaces...............


lundi 26 octobre 2009

Statues, dolmen et compagnie

Grains de sel. le Télégramme du 25 octobre 2009 

Statues, dolmen et compagnie



C'est fait ! La Vallée des saints accueille ses premiers visiteurs dans la petite commune de Carnoët (22), venant découvrir les statues inaugurant la série de sculptures qui donneront son nom au site. Et pendant ce temps-là, du côté de Ploermel(56), la Libre pensée ne désarme pas.
Elle compte bien réussir à faire enlever, et rendre à son propriétaire, la statue du pape Jean-Paul2, érigée dans la commune, il y a trois ans, sous l'égide de l'ancien maire, PaulAnselin. Cette érection d'une oeuvre religieuse ayant bénéficié de financements publics, le recours de la Libre pensée est toujours en cours de traitement au tribunal administratif. Si le pape est un jour frappé d'un arrêté d'expulsion, on connaît un petit coin des Côtes-d'Armor où il devrait, logiquement, trouver une terre d'asile.

La vallée de travers ! La localisation de cette Vallée des saints à fait des déçus dans plusieurs communes. Mais c'est à Carhaix (29), pourtant toute proche du site, que l'affaire a entraîné une polémique de tous les diables, le maire, Christian Troadec, reprochant à un de ses administrés d'avoir torpillé la candidature carhaisienne. L'affaire a pris une telle tournure que le maire, fidèle à une solide habitude, menace même de faire appel aux tribunaux. Avec toutes ces histoires de statues, il ne manquerait plus que la Justice, à son tour, statue...

Pas en odeur de sainteté À Carnoët, on ne sent pas l'odeur. Non, ça ne vient quand même pas jusque-là. Et pourtant, dans le petit bourg voisin de Trébrivan, une singulière affaire a défrayé la chronique : les tensions entre voisins à propos d'un bouc, El Kebab, sentant si fort pendant la période de rut qu'une plainte a été déposée et qu'il a fallu mandater un expert. Rien que ça ! À vue de nez, l'expert a déterminé que l'animal dégageait, certes, des effluves assez impressionnantes, même pour un bouc, mais qu'elles ne sont pas de nature à nécessiter un exil forcé. Pour retrouver la sérénité entre voisins, peut-être suffirait-il, pendant la période de rut, d'asperger El-Kebab d'un peu d'after-chèvre. Car cette affaire a pris de telles proportions que l'animal va finir par entrer au Guiness-bouc !

La vallée des Kersaint Après la Vallée des saints, place aux Kersaint. Ceux de Dolmen, célèbre feuilleton-télé revenant à la surface, via la Justice, après une plainte déposée par Guy-Pierre de Kersaint. Motif : dans le feuilleton, une famille Kersaint, d'aristos bretons, est présentée de façon tellement caricaturale, que le plaignant juge que son nom, qui n'est porté que par une seule famille en France, a été entaché. Deux tribunaux déjà ont rejeté la plainte mais la Cour de cassation vient d'annuler le dernier en date, rendu à Versailles. Cette affaire, presqu'aussi vieille maintenant que la série Plus belle la vie, va donc revenir devant le tribunal de Versailles qui devra dire, une bonne fois pour toutes, si Kersaint est de la sphère privée ou du dolmen public !

E-pad brezhoneg !
À propos de pierre, elle en a fait du bruit, l'affaire des tours de la Défense et de la présidence de l'EPAD à laquelle Jean Sarkozy était candidat. La polémique a été abordée de façon inattendue, jeudi au conseil général du Finistère, par André Le Gac, conseiller général, militant de la langue bretonne. Il a fait remarquer que Jean Sarkozy connaît déjà un mot de langue bretonne, e-pad qui s'ignifie «pendant». Avant d'ajouter : «Et le deuxième qu'il va connaître, c'est kenavo». Et le croirez-vous ? Le soir même, effectivement, Jean Sarkozy est passé à la télé pour dire au-revoir. Trop fort, ce Le Gac ! Si on tourne une suite à Dolmen, les producteurs pourraient peut-être lui donner le rôle du mage breton capable de dire à quel date les menhirs vont saigner.

jeudi 22 octobre 2009

se BB 100 pre Friiiiiiiiiiiia !!!! ..................La Presidente



Flipper le Dauphin 5 : La France est un pays africain comme les autres

S'il y a bien un continent où l'ascension fulgurante de Jean Sarkozy n'étonne pas outre mesure, c'est l'Afrique. Ces derniers mois, sur le continent noir, les exemples de «fils à papa» qui font des carrières superbes ne manquent pas.
Ali Bongo ne vient-il pas de succéder à son père, Omar Bongo au Gabon ? Considéré comme très impopulaire, il a pourtant été élu dès le premier tour de la présidentielle du 30 août dernier. Au Sénégal, le Président Abdoulaye Wade rêve de voir son fils lui succéder. Lors du scrutin de 2012, il n'a pas exclu de se retrouver au second tour face à son fils, Karim. «Ce serait amusant» a-t-il déclaré aux Sénégalais médusés. En République démocratique du Congo, Joseph Kabila a succédé à son père. En Libye, le colonel Kadhafi verrait bien un de ses fils en faire de même: Saïf el Islam est tout à la fois son dauphin et l'un des hommes les plus critiques du régime. Chez les Kadhafi on fait tout en famille, on règne et on incarne en même temps l'opposition interne. Ce qui laisse peu de place aux autres. En Egypte aussi, la succession dynastique est des plus probables.

Dans la lignée des présidents français

L'Afrique hésite à s'indigner plus qu'à l'accoutumée. Que le fils du président français se retrouve à la tête de l'établissement qui gère le quartier d'affaires le plus important d'Europe, est-ce bien différent de ce qu'a fait en son temps François Mitterrand? N'avait-il pas confié les affaires africaines à son fils, Jean-Christophe? Pour les Africains, la nomination de Jean- Christophe Mitterrand à ce poste-clé avait bien plus d'impact que celle que guigne actuellement Jean Sarkozy. Fins connaisseurs de la vie politique française, bien des Africains considèrent qu'en agissant ainsi, Sarkozy rend d'une certaine façon hommage à François Mitterrand. N'a-t-il pas toujours eu un faible pour les manières mitterrandiennes? Ne vient-il pas de nommer un de ses neveux à la tête du ministère de la culture? Mais il est vrai que tous les observateurs soulignent une différence de taille: Jean-Christophe Mitterrand était un spécialiste de l'Afrique. Journaliste, il avait passé plusieurs années sur le continent avant d'entrer en fonction alors que le c.v. de Jean Sarkozy paraît plutôt mince.
«On a beau croire qu'aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années, tout de même, il existe quelque part quelque chose qui vous suggère qu'à une autre âme bien née, mais descendant d'une souche différente de celle de Sarkozy, on demanderait peut-être de faire preuve d'un peu moins d'empressement» estime le quotidien burkinabé, Le Pays. Pour sa part, Le Bénin Aujourd'hui s'inquiète de l'influence du modèle français: «Alors qu'en Afrique, il se trouve des démocrates pour se battre contre de tels comportements dans la gestion des partis politiques et des affaires, le président Sarkozy donne un mauvais exemple. Tous les chefs d'Etats africains qui hésitaient encore à caser leurs enfants à des postes-clés vont trouver désormais une inspiration à travers l'affaire Jean Sarkozy».
Selon Le Journal du Jeudi, la cause est entendue «Quand on a étudié le droit de père en fils ce n'est pas pour laisser la défense échapper à la famille, ironise l'hebdomadaire satirique burkinabé. Et si les aigris crient au népotisme, c'est tant pis pour eux. Car après Sarkozy, il y aura Sarkozy. A l'Elysée et à l'EPAD». Un point de vue largement partagé par les médias africains qui voient bien Jean Sarkozy succéder un jour à son père à l'Elysée.

La corruption n'a pas ses racines en Afrique

Vue d'Afrique, la France n'a jamais été un modèle de vertu. Sauf, peut-être, à la lointaine époque du général de Gaulle. Et encore, Jacques Foccart, le monsieur Afrique du général n'était-il pas aux affaires? Corruption et népotisme, loin d'être perçues comme des maladies purement africaines, ces maux sont souvent considérés comme ayant aussi leurs racines en France. En Afrique francophone, le modèle centralisé jacobin est fréquemment considéré comme un facteur aggravant de ces «maladies». «C'est vous qui nous avez contaminés» se plaisent à dire bien des Africains, notamment des Camerounais. Même si dans la réalité les ex-colonies anglophones ne sont pas forcément moins corrompues. Dans les classements annuels de l'ONG Transparency international, le Cameroun et le Nigeria (ex-colonie britannique) se disputent fréquemment les premières places.
La récente affaire des fraudes électorales lors de l'élection de la première secrétaire du parti socialiste n'a en rien amélioré l'image de l'hexagone. «Ces graves accusations montrent bien que la France et ses hommes politiques, grands donneurs de leçons devant l'éternel aux pays africains, ne sont pas exempts de tout reproche. Si ce ne sont pas les hommes politiques français qui ont importé leurs pratiques en Afrique, alors ce sont les hommes politiques africains qui ont fait l'inverse en France» explique La Montagne. Cet hebdomadaire béninois ajoute que le modèle français inquiète d'autant plus que, depuis peu, s'y pratique ce qu'en Afrique francophone on appelle «la transhumance». A savoir des hommes politiques qui changent de camp afin d'entrer au gouvernement.
Le modèle politique français fait-il encore rêver les ex-colonies? «Je n'ose pas imaginer jusqu'où aurait été Nicolas Sarkozy s'il dirigeait un pays africain», ironise l'écrivain Serge Félix N'Piénikoua. Il ajoute «Mais au fond, la France est peut-être déjà un pays africain. Un pays africain comme un autre».
Pierre Malet
Image de une: Reuters, Nicolas Sarkozy et Sassou Nguesso au palais présidentiel à Brazzaville, 26/03/2009

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être: «Jean Sarkozy est un 'fils de' comme un autre» ou «Jean Sarkozy n'est pas un élu comme un autre»

LES 50 ANS D'ASTERIX ............. tiens bizarre ????


Et si le village d'Astérix existait vraiment ?


NOUVELOBS.COM | 22.10.2009 | 08:38

Le village d'Astérix reste un lieu purement imaginaire en Bretagne, malgré les efforts de certains passionnés pour prouver que leur petit coin d'Armorique a inspiré Uderzo et Goscinny à sa création, en 1959.


Vous voyez ces trois pierres ? Ce sont les mêmes que celles que l'on voit sous la loupe, en première page des albums", s'enthousiasme Jean-Pierre Allain, ancien libraire d'Erquy (Côtes d'Armor), en montrant trois rochers affleurant près du rivage de la Manche. Ce passionné d'archéologie n'a de cesse depuis 40 ans de taquiner Albert Uderzo en soulignant les similitudes du ravissant port de pêche avec le village des irréductibles Gaulois encerclés par les camps romains de Petibonum, Aquarium et Babaorum. Et de citer le "Camp de César" qui figure sur la carte IGN au niveau du cap d'Erquy, mais aussi le fossé Catuélan tout proche, vestige des temps gallo-romains, ainsi que le nom d'origine romaine d'Erquy : Reginea.
Le phare au bout de la jetée, dessiné en page 4 de l'album "Le domaine des dieux", est similaire à celui d'Erquy ce qui parachève, selon Jean-Pierre Allain, la démonstration.

Survol en hélicoptère

Manuel Mendès, tailleur de grès rose d'Erquy aux bacchantes dignes de son "confrère" Obélix, en est persuadé: "Le village d'Astérix, c'est ici!", dit-il avec malice. Pour preuve, un volumineux Obélix de granit, menhir en grès sur le dos, trône devant son entreprise.
En 1996, Uderzo survole la localité en hélicoptère et là... le ciel -ou du moins l'évidence- lui tombe sur la tête. "C'est inconsciemment que j'ai choisi le cap d'Erquy", reconnaît-il alors dans un entretien au Figaro Magazine. Mais le dessinateur revient plus tard sur cet aveu. "Si c'était le cas, je le dirais", assurait-il dans Bretagne Magazine en 2001. A l'origine, "quand René Goscinny a écrit son scénario, je lui ai demandé où installer notre personnage. Il m'a répondu: 'N'importe où au bord de la mer, cela facilitera ses voyages'. A part Paris, je ne connaissais (...) qu'une seule région de France : la Bretagne", explique Albert Uderzo alors.


Des vestiges du village découverts

D'autres lieux se disputent le privilège d'avoir servi de modèle, comme la station balnéaire des Côtes d'Armor "Perros-Guirec, mais aussi un village du Cotentin et même un du Pas-de-Calais", énumère l'ancien libraire d'Erquy pour qui "ça n'est vraiment pas réaliste".
Le 1er avril 1993, le quotidien londonien The Independent relance le débat en annonçant que des vestiges du village d'Astérix auraient été retrouvés au Yaudet, sur un promontoire rocheux près de Lannion, un peu plus à l'ouest du département.


"Les fouilles du village d'Astérix"

Les preuves sont là, prétend le journal : le village gaulois, le camp romain et même des pièces de monnaie "représentant des sangliers", le mets de prédilection d'Obélix!
Mais il ne s'agissait que "d'un canular très réussi", précise Patrick Galliou, archéologue de Brest chargé des fouilles du Yaudet.
"Le journaliste a mêlé intelligemment mythe et réalité, tellement bien que même le Collège de France m'a demandé en 1999 de présenter ces fouilles sous le titre: 'Les fouilles du village d'Astérix'!". Ce professeur émérite de l'université de Brest en rit encore...
L'archéologue se félicite que "les gens continuent de chercher le village" car "cela montre leur intérêt pour le patrimoine, même s'il s'agit d'un patrimoine imaginaire". D'autant que, selon lui, le personnage d'Astérix appartient désormais au "patrimoine culturel français".
Le film est très réaliste  voire complice

Le Corbo et le Rinar (pas de traducteur disponible)









samedi 17 octobre 2009

Jean Floc'h (Flipper le dauphin 4)

Rassurez vous ce n'est pas Jean Floc'h ou bien pas encore............................

Jean Floc'h (Flipper le Dauphin 3)

http://www.zescoop.com
toute ressemblance avec un personnage existant ne serait pas pure coincidence

Jean Floc'h, le dauphin qui fait flipper Douarnenez

Publié le 10/10/2006

Il est là au moins depuis 2003. Surnommé Jean-Floc'h par les habitants de la région, ce dauphin ambassadeur, solitaire par définition, a fait la joie des touristes. Mais Jean-Floc'h est devenu agressif pour certains. La mairie vient d'interdire la baignade en sa présence.
Réunion tendue hier en mairie de Douarnenez, le dauphin qui s'est sédentarisé autour du Cap Sizun n'amuse plus une partie de la population. Il est vrai qu'il a fait chavirer une embarcation il y a quelques semaines et de nombreux baigneurs ont constaté de l'agressivité de la part du cétacé.
Des scientifiques sont donc venus tout exprès d'Océanopolis et ont expliqué qu'il n'était pas possible d'euthanasier l'animal comme certains l'ont proposé : Jean-Floc'h est un animal protégé et aucun pays n'a jamais fait euthanasier un dauphin ambassadeur.
D'habitude plus docile et plus enclin aux jeux, ce dauphin là est jeune, et c'est un... mâle. Probablement arrivé à maturité sexuelle, d'où cette énergie parfois mal perçue.
Afin d'éviter un drame, le maire vient de signer un arrêté interdisant la baignade en présence du dauphin. Des répulsifs pourraient aussi être installés à certains endroits comme dans le port de Douarnenez.
Les "pro-Jean-Floc'h" ont appelé à la bienveillance envers l'animal.
Yoann Robic
Pour découvrir Jean-Floc'h en détail : http://www.reseaucetaces.org/Jeanfloch.php3

Jean Floc'h (Flipper le dauphin 2)

http://www.reseauc'est assez.org/Jeanfloch.php3
Les Dauphins Ambassadeurs

JEAN-FLOC'H  
(Tursiops, mâle, âge au moment des premières interactions : 
inconnu, 
Finistère/Morbihan - Bretagne – France, mars 2003 
mais premières observations en septembre 2002 alors qu'il suivait des bateaux

Il s'agit d'un grand dauphin ( Tursiops truncatus ). Il s‘est sédentarisé sur le littoral breton et plus particulièrement au Cap Sizun (Finistère) depuis le mois de mars 2003, voire plus tôt. Il peut être observé avec Dony/Randy, autre dauphin ambassadeur, ou seul.

Identification  : il s'agit d'un mâle adulte, probablement jeune au vu de sa dentition non usée. Il mesure 2,30 m/2,50 m environ. 


Jean-Floc'h est marqué d'une cicatrice au niveau gauche de son rostre, probable conséquence d'un contact avec une hélice,  et laisse apparaître une tâche blanche en arrière de son évent

Les marques de son aileron dorsal ont évolué au fil des années – photo de droite prise au printemps 2003, photo de gauche prise durant l'été 2004 :


Comportement  : Jean-Floc'h est un dauphin très énergique y compris lors des interactions avec les hommes. Il vocalise beaucoup et peut adopter un comportement très aérien (sauts par exemple). Il n'est généralement pas très enclin au contact physique avec les baigneurs.
Il marque également et régulièrement un intérêt prononcé une activité précise qu'elle implique ou non des baigneurs : mordillage de palmes, observation des hélices des bateaux etc… Afin de faire comprendre à un baigneur ce qu'il souhaite faire ou lui faire faire, il n'hésitera pas à le gratifier d'un petit coup de rostre, dont il peut augmenter la force si ses souhaits ne sont pas perçus suffisamment rapidement ou précisément par le baigneurs. Dans une telle situation, nous recommandons aux baigneurs de stopper l'interaction et de sortir de l'eau.  
Jean-Floc'h fait également preuve d' attirance pour le matériel nautique (hélices, safrans, bouées etc…). Il lui est arrivé de détériorer de tels équipements, c'est pourquoi il est demandé aux baigneurs de ne pas interagir avec le dauphin à proximité du matériel nautique.
Au contact de petites embarcations, il peut arriver au dauphin de les faire dévier. Si le plaisancier éprouve un dérangement par rapport à ce comportement, nous lui conseillons de ne pas ignorer le dauphin, ce qui ne ferait qu'intensifier sa demande puisque cette attitude a probablement pour finalité de solliciter l'interaction. Dans une telle situation, il est conseillé de faire des mouvements de pagaie ou bien de laisser traîner quelque chose derrière le bateau qui puisse retenir l'attention du dauphin (une planche, une bouée de sauvetage etc…). 

L'un des comportements récurrents du dauphin consiste à s'emmêler dans les bouts (cordages d'amarrage). A ce propos, nous vous invitons à consulter la fiche d'information intitulée « Jean-Floc'h et les cordages »


Ce sont les locaux qui ont surnommé le dauphin ainsi, « Jean-Floc'h » leur rappelant «Jean-Louis» autre dauphine ambassadrice ayant évolué sur la même zone entre 1976 et 1988 ; mais le surnom est également issu d'une expression populaire en Bretagne « A bloc Jean-Floc'h », en rapport peut-être avec l'énergie dégagée par l'animal lors des interactions.
Il semblerait que Jean-Floc'h n'appartienne pas aux populations locales de dauphins régulièrement observées à proximité des côtes du Finistère. Surtout que son  géniteur n'y est pas trop apprécié ( au Guilvinec par exemple).


jeudi 15 octobre 2009

de fil en aiguilles ZAO revient

L’artiste recoud ses plaies,  Zao, un rescapé du Congo

RFI  Musiques   Paris 26/06/2006 

Après avoir traversé une longue et douloureuse période qui a été préjudiciable à sa vie et à sa carrière, Zao sort aujourd’hui du silence en signant L’Aiguille. A la fois piquant et drôle, ce septième album salutaire ressuscite "Monsieur cadavéré".



L’auteur du succès planétaire Ancien combattant revient de loin avec son nouvel enregistrement L’Aiguille. Il y a trois ans, Zao fait un come-back scénique en France, dans le cadre du festival Les escales de Saint-Nazaire. Mais le chanteur de Brazzaville est accusé par les autorités consulaires d’avoir laisser filer ses musiciens dans la nature, alors qu’après leur prestation, ils devaient reprendre l’avion pour retourner en territoire congolais.
En 2000, il enregistre un CD qui, malgré son titre Renaissance, est un échec discographique. En 1993, la guerre civile éclate dans son pays pour atteindre son paroxysme en 1997-98. A cette période, l’artiste menacé voit sa maison de production saccagée et se retrouve fugitif dans la forêt équatoriale afin d’éviter la mort. Il y perdra son fils de quatre ans. Très affecté moralement par tous ces déboires, celui que l’on a surnommé "Monsieur cadavéré" décide de repartir à zéro et forme un nouvel orchestre.Symbole

Même si sa verve a perdu un peu de son piment, Zao a conservé son côté mordant : "ce nouveau disque est une suite logique. Après avoir fait la guerre, l’ancien combattant doit panser les blessures pour reconstruire son pays. Il a le devoir de réconcilier les gens même si la tâche est difficile. Cela concerne la situation congolaise mais aussi toute l’Afrique. C’est pourquoi, j’ai trouvé L’Aiguille comme symbole pour recoudre les fils de la société".


A 53 ans, il affiche un dynamisme de jeune homme avec son bob vissé sur la tête et son inséparable guitare. En fait, son aiguille est une piqûre de rappel qui nous montre que le parolier de Goma est bien vivant, comme le titre satirique sur la femme Elle a deux diables. "Je suis un produit de la société et j’observe ce qui se passe autour de moi. En Afrique, lorsqu’une femme passe dans la rue, on la regarde d’abord de face et après on se retourne pour la voir de derrière. Ce sont ses deux diables : le premier nous troue le porte-monnaie et le second nous envoie en prison !", précise l’humoriste.

Dans la même veine La mouche, Ze t’aime et Chérie Ani ont l’étoffe d’être des succès et nous renvoient à la grande époque de l’artiste, celles des années 1980 avec les standards que sont devenus Soûlard, Moustique ou Sorcier ensorcelé. Pour cette nouvelle production, le musicien a écrit une partition aux couleurs arc-en-ciel avec des touches blues, zouk et salsa, en dehors de la traditionnelle rumba congolaise.
Nzonzi

Chroniqueur social, poète ironique, porte-parole comique, quels que soient les qualificatifs, Zao a forgé son identité en s’inspirant d’un patrimoine congolais : le Nzonzi. "Chez nous, le Nzonzi est à la fois un sage et un juge qui essaye toujours de faire la part des choses. Le choix de ses mots est juste car il se veut équitable dans ses critiques". Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le chanteur a voulu rester dans son pays même au plus fort de la crise, contrairement à d’autres artistes africains qui ont choisi l’exil en occident.


Pour lui, il est nécessaire d’être proche de ses concitoyens pour créer : "si je vivais à Paris, par exemple, je n’aurai pas la même inspiration car l’humour français est différent". Très attaché à son Congo natal, Zao a d’abord été instituteur avant d’embrasser une carrière artistique. Un rôle d’enseignant qu’il a pris au sérieux même si le rire était un élément indispensable dans sa classe : "je me souviens de Paul, un élève à qui j’avais demandé de me garder dans son pupitre un morceau de pain, car l’inspecteur arrivait et naturellement il ne devait pas me voir en train de manger. Et au milieu du cours, l’enfant se lève et me dit : maître, voici votre pain ! C’est une histoire qui m’a beaucoup marqué". Aujourd’hui, le pédagogue poursuit son travail d’éducateur à sa manière.

En dehors de ses chansons, le grand frère a créé une sorte d’école de musique à Brazzaville, l’espace Zao, où il initie à la guitare les jeunes musiciens en herbe. Une manière peut-être de susciter des vocations de chansonnier auprès d’une génération davantage tournée vers la danse du n’dombolo de son voisin Kinshasa. Car, ne l’oublions pas, depuis la disparition du Camerounais Francis Bebey, l’amuseur public congolais est quasiment unique sur le continent, avec le burkinabé Zêdess. Alors, profitons-en, et partageons sans retenue son expérience et sa vision de la société africaine !

Zao, L’aiguille (Lusafrica/Sony-BMG/2006)
En concert le 14 octobre au Cabaret Sauvage, à Paris

Daniel  Lieuze

ZAO au Congo

 
ZAO 

ZAO = Zoba Casimir est né en 1955 à Goma–Tsétsé, au Congo, dans la province du Pool. Tout jeune, il attrape le virus de la musique et intègre un ballet traditionnel à l’âge de douze ans, puis un groupe vocal à quatorze ans, avant de former son propre ensemble, Les Unis. En 1975, il gagne Brazzaville — l’un des grands carrefours musicaux de la région avec Kinshasa, capitale du Zaïre, de l’autre côté du fleuve Congo.

Là, il est embauché en tant que percussionniste par Les Anges, l’un des orchestres les plus renommés du cru. Très vite, il déploie ses multiples talents, et c’est à la fois comme chanteur, compositeur, guitariste, batteur et danseur qu’il devient la locomotive du groupe, qui va représenter le Congo Brazza dans différents pays comme Cuba, la Bulgarie ou l’Italie. 

Parallèlement, il assume une carrière d’instituteur, et c’est devant des centaines d’écoliers qu’il teste un nouveau registre, plus personnel, avant de participer en 1982 au concours “Découvertes de Radio France Internationale, qu’il remporte. Invité à se produire en France, il propose, entre autres, un morceau ravageur, Ancien combattant — un étonnant hymne antimilitariste interprété dans le jargon des tirailleurs sénégalais, ces hommes qui se sont battus sur les fronts des deux Guerres mondiales. Tandis que le morceau fait un tabac dans toute l’Afrique francophone, Casimir Zoba devient Zao :  
                        Z comme quelqu'un qui est parti de zéro,  
                        A comme admis sur la scène musicale et 
                        O comme artiste omniprésent. 

Interrogé sur ses références, il cite Franklin Boukaka, célèbre chanteur congolais disparu prématurément, Bourvil et Jacques Dutronc. Mais il avoue une prédilection pour Jean de La Fontaine. 

En effet, sur fond de rumba funky et d'humour langagier façon Poto Poto (l’un des quartier les plus animés de Brazza), il brosse des histoires picaresques enracinées dans la vie quotidienne, qui fonctionnent comme une mise en fable de la société africaine. En 1984, son disque Ancien combattant le fait connaître au niveau international, et le public non africain découvre ses autres compositions : 

Soulard (qui brocarde les “cuveurs désertant le foyer conjugal), 
Porte Monnaie (qui rappelle que, pour de nombreux mariages, l’aspect pécuniaire reste déterminant), 
Toi (Tourbillon Odieux International, évocation du Sida qui ravage l’Afrique), 
Corbillard (où un cadavre essaie de corrompre le corbillard qui l’emmène au cimetière), 
Pierre de Paris (qui raille l’attitude de certains Africains méprisants avec leur propre culture). 

A l’écoute de ces mini scénaris, le public se délecte et s’interroge. Zao incarne une génération de chanteurs africains qui conçoit l’humour comme un antidote à un environnement anxiogène: chômage, violence, pandémies...

Même si, parfois, le rire s'avère impuissant. Ainsi, alors qu’il ne cesse de dénoncer la course aux armements, dix ans plus tard, il sera victime avec sa famille de la guerre civile atroce qui ravagera son pays, sur fond de prébende pétrolière. 

ALBUMS: 
Zao (Mélodie), 
Corbillard (Mélodie)
Moustique (Mélodie), 
Patron (Mélodie),
Zao (Barclay), 
Renaissance (Mélodie).
Frank Tenaille © Le Hall de la Chanson

Hommage aux Anciens -ZAO- Ancien combattant


  
Après le Déserteur de Boris Vian:Ancien combattant-Zao


Moi engagé militaire, moi engagé militaire
Moi pas besoin galons, joutez-moi du riz
Sergent masamba, tirailleur mongasa, caporal mitsutsu (...)

Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri
Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri

Tu ne sais pas que moi je suis ancien combattant
Moi je suis ancien combattant,
J'ai fait la guerre mondiaux
Dans la guerre mondiaux,
Il n'y a pas de camarade w’lai
Dans la guerre mondiaux,
Il n'y a pas de pitié mon ami
J'ai tué Français,
J'ai tué Allemand,
J'ai tué Anglais,
Moi j'ai tué Tchécoslovaque

Marquer le pas, 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri
Marquer le pas, 1, 2
Ancien combattant

Mundasukiri
La guerre mondiaux
Ce n'est pas beau, ce n'est pas bon
La guerre mondiaux
Ce n'est pas beau, ce n'est pas bon
Quand viendra la guerre mondiaux
Tout le monde cadavéré
Quand viendra la guerre mondiaux
Tout le monde cadavéré
Quand la balle siffle, il n'y a pas de choisir
Si tu ne fais pas vite changui, mon cher, ho!
Cadavéré
Avec le coup de matraque
Tout à coup, patatras, cadavéré

Ta femme cadavéré
Ta mère cadavéré
Ton grand-père cadavéré
Ton père est cadavéré
Tes enfants cadavéré
Les rois cadavéré
Les reines cadavéré
Les empereurs cadavéré
Tous les présidents cadavéré
Les ministres cadavéré
Les gardes de corps cadavéré
Les motards cadavéré
Les militaires cadavéré
Les civils cadavéré
Les policiers cadavéré
Les gendarmes cadavéré
Les travailleurs cadavéré
Les chomeurs cadavéré
Ta chérie cadavéré
Ton premier bureau cadavéré
Ton deuxième bureau cadavéré
La bière cadavéré
Le champagne cadavéré
Le whisky cadavéré
Le vin rouge cadavéré
Le vin de palme cadavéré
Les soûlards cadavéré
Music lovers cadavéré
Tout le monde cadavéré
Moi-même cadavéré

Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri
Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri

Pourquoi la guerre
Pourquoi la guerre
Pourquoi la guerre
La guerre ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
Quand viendra la guerre tout le monde affamé, oh!
Le coq ne va plus coquer, cocorico oh!
La poule ne va plus pouler, pouler les oeufs
Le footballeur ne va plus footer, pousser le ballon
Les joueurs cadavéré
Les arbitres cadavéré
Le sifflet cadavéré
Même le ballon est cadavéré
Les équipes cadavéré
Diables Noirs cadavéré
Etoile du Congo cadavéré
Les Lions Indomptables cadavéré
Les Léopards cadavéré
Les Diables Rouges cadavéré
Les journalistes cadavéré
La radio cadavéré
La télévision cadavéré
Le stade cadavéré
Les supporters cadavéré

La bombe ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
La bombe à neutrons ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
La bombe atomique ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
Les Pershing ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
S.S. 20, ce n'est pas bon, ce n'est pas bon
Quand viendra la bombe
Tout le monde est bombé oh!

Ton pays bombé
L'URSS bombé
Les États-Unis bombé
La France bombé
L'Italie bombé
L'Allemagne bombé
Le Congo bombé
Le Zaïre bombé
L'ONU bombé
L'UNESCO bombé
L'OUA bombé
Mes boeufs bombé
Mes moutons bombé
Mon cuisinier bombé
Tous les cuisiniers bombé
Ma femme bombé
Les taximan bombé
Les hôpitaux bombé
Les malades bombé
Les bébés bombé
Le poulailler bombé
Mes coqs bombé
Mon chien bombé
Les écoles bombé
Ma poitrine bombé
Tout le monde bombardé

Semez l'amour et non la guerre mes amis
Tenons nous la main dans la main
Jetez vos armes Jetez vos armes Jetez vos armes
Tenons nous la main dans la main

Ah! si tu voyais Français : Bonjour
Ah! si tu voyais Anglais : Good Morning
Ah! Si tu voyais Russe :zdravstvuche
Ah! si tu voyais Allemand : guten tag
Ah! si tu voyais Espagnol: Buenos Dias
Ah! si tu voyais Italien: Buongiorno
Ah! si tu voyais Chinois : Hiho
Ah! Si tu voyais Bulgare :Dóbar den
Ah! Si tu voyais Israélien: Shalom
Ah! Si tu voyais Egyptien :Sabahkarlarer
Ah! Si tu voyais Sénégalais :Nagadef
Ah! Si tu voyais Malien :Anissoucouma
Ah! Si tu voyais Nigérien :Carouf
Ah! Si tu voyais Mauritanien :Alagouna
Ah! Si tu voyais Togolais :Afoi
Ah! Si tu voyais Souaéli :D'jambo
Ah! Si tu voyais Tchadien :Lali
Ah! Si tu voyais Malgache :Malaouna
Ah! Si tu voyais Centre Africain :Mibaramo
Ah! Si tu voyais Camérounais :Anenvoyé
Ah! Si tu voyais Gabonais :M'bolo
Ah! Si tu voyais Congolais :Bonté
Ah! Si tu voyais Zaïrois :Bonté Na Yo

Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri
Marquer le pas, et 1, 2
Ancien combattant
Mundasukiri

A proposito de cigarillos......... Celtas Cortos



La Senda Del Tiempo - Celtas Cortos


A veces llega un momento en que
te haces viejo de repente
sin arrugas en la frente
pero con ganas de morir
paseando por las calles
todo tiene igual color
siento que algo hecho en falta
no se si será el amor

Me despierto por la noches
entre una gran confusión
es tal la melancolía
que está acabando conmigo
siento que me vuelvo loco
y me sumerjo en el alcohol
las estrellas por la noche
han perdido su esplendor

He buscado en los desiertos
de la tierra del dolor
y no he hallado mas respuesta
que espejismos de ilusión
he hablado con las montañas
de la desesperación
y su respuesta era solo
el eco sordo de mi voz

Fumer tue, mais celle-la est excellente - Fumar mata, pero asi no




El Original -El Cigarillo - Tito Fernandez

Anoche estuve conversando con mi cigarrillo 
me senti acansado, cansado, y aburrido
mi mundo esta tan triste, tan solo y tan vacio
que a veces me parece, que ni siquiera existo
 
Lo encendi despacito y  le di una pitada
luego viendo como  el humo se volatizaba
recorde tantas cosas que crei olvidadas
se las conte todas ,mientras me lo fumaba
 
Le converse de ti y de mis añoranzas
le conte de tus besos y de mis esperanzas
le conte de tu olvido, le conte de mis lagrimas
de aquello que vivimos y que hoy se ha vuelto nada

le dije que es posible que a mi nadie me quiera
por que he pretendido vivir a mi manera
por que me he negado quizas a pagar el tributo 
de bajeza y pecado que hoy nos exije el mundo

A lo mejor estoy acabado, la vida me ha vencido
he vivido,  he luchado  he llorado, que se yo ?
y que es lo que he ganado por ser tan comprensivo
vivir desesperado, en un mundo  vacio.
 
Anoche con mi cigarrillo, estuve conversando
y despues de acabarlo,  me he quedado pensando
que en este verso triste, que es el mundo en que vivo
es el unico amigo que me va quedando

De lo mejor - La Casa Nueva - j'adore..........

TITO FERNANDEZ - LA CASA NUEVA

Hoy estamos de fiesta
Tenemos nueva casa
Y hay que celebrarlo como Dios manda
Hay de todo
Comida, trago, alegría, mucha gente
Y la casa, la casa nueva, nuestra casa
Fruto de tantos años llenos de penas blancas
Primero los discursos, me felicitaron
Hasta me tomaron foto con la vieja abrazado
Luego como es lógico, ya no hay nada importante
Importa solo el trago, la comida y el baile
Yo los miro desde lejos
Mis hijos están grandes
Mi hija con su novio
Mi hijo y su compadre
Mi mujer con los platos
Yo con mi copa solo, en un rincón la busco
A escondida de todos
Hola vieja, bailamos¬
Que importan todos estos
No importa ni la casa
Lo que importa es lo nuestro
Quítate el delantal
Quiero verte de fiesta
Ya esta bueno de platos
Ahora eres la reina
Bebe tú de mi copa como en los tiempos idos
Yo bebo de la tuya, amigos, amigos.

Déjame bailar contigo
La alegría linda del último vals
Amor, amor, amor
Déjame saber que es cierto
Que nadie nos quita la felicidad
Amor, amor, amor

Sabes una cosa
Hay algo que no entiendo
Yo quería una fiesta con los hijos, los nietos
Y vino tanta gente
Que he tenido que buscarte como ves
A escondidas para poder hablarte
Pienso, pienso que pasaría si alguien me sorprendiera
Contando en secreto mis siniestras ideas
La casa nueva, cual casa
Si esto es una barraca
Comparadas con otras que si se llaman casas
La casa nueva, si desde hoy
La casa de los viejos
Para bailar a solas un valsecito añejo

Mira, mira todos se han ido
Hemos quedado solos, lo ves, solos, sin hijos
Se van, se van felices
Te pones mas vieja, yo mas viejo y mas triste
En fin, que importa
Solo Dios entiende lo que pasa
Después de todo amada
Tenemos nueva casa…

Le grenier ou la cave